Djibril traité comme un animal

Encore un enfant victime de la polygamie de son père et de la méchanceté humaine . Mais où va le monde ? Comment les êtres humains peuvent-ils être aussi cruels avec un si jeune enfant ?

Selon BBC News le jeune garçon se nomme Djibril Aliyu, originaire de la région de Badariya dans l’État de Kebbi au Nigéria. Il a été enchaîné aux côtés d’animaux par ses (2) deux belles-mères pendant 2 ans après la mort de sa mère biologique .

Selon aussi les médias locaux , c’est environ une semaine après la mort de sa mère, que Djibril a été rejeté d’abord par son propre père et ensuite par deux de ses épouses qui se trouvent être les belles-mères de cet enfant. Ces personnes sans cœur lui ont refusé un abri, des vêtements, de la nourriture, sans parler des soins de santé.

Djibril traité comme un animal par les épouses de son père ! (Photos)

Il a été maltraité par ces mêmes personnes comme un animal dans la mesure où il se nourrissait des restes de nourriture des animaux avec lesquels il était attaché , jusqu’à ce qu’il soit secouru par un activiste des droits de l’homme.

Le genre de traitement monstrueux qui a été donné à Djibril l’a amené à adapter le mode de vie animal , il se comportait exactement comme un animal. Ayant même une main pliée comme une chèvre.

La partie la plus ennuyeuse et surprenante est le fait que son propre père de sang vivait dans la même maison avec eux pendant qu’il subit ce traitement inhumain et sauvagement cruel.

Lorsque Djibril a été découvert et sauvé par l’activiste des droits de l’homme , il avait l’air si mince avec sa peau sèche. Il pouvait à peine marcher et a donc été soutenu par des personnes de bonne volonté (voir les photos ci dessus.)

Djibril, 10 ans, suit un traitement et une rééducation au Centre médical fédéral Birnin Kebbi.

Cependant, son père et ses deux belles-mères perverses ont été arrêtés pour sévices corporels et maltraitance infantile .

Nous espérons que ces méchants parents seront vraiment traités sévèrement par la justice Nigériane.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.