Les chauffards de la mort ont encore envoyé 9 personnes dans l’éternité. Toutes étaient sur la route de Porokhane pour célébrer la maman de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme. En effet, après le tragique accident du gendarme Massar Diop, qui a été fauché par un minicar, alors qu’il dirigeait le cortège du président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), 8 personnes ont péri dans la nuit de mardi à mercredi dans un accident provoqué par le car Ndiaga Ndiaye qui les transportait.

Pour le présentateur de la Rfm, El Haj Assane Gueye, il n’y a qu’un seul coupable et c’est l’autorité. Le journaliste dénonce l’attitude laxiste des dirigeants sénégalais, qui ne font rien pour résoudre la lancinante question du carnage sur les routes. « C’est parce qu’ils ne sont pas concernés par les multiples drames qui se passent sur les routes qu’ils ne font rien. Quand ils voyagent, la route est dégagée et ils n’encourent aucun risque, ils ont toujours dans leur confort », a-t-il commencé à dire avant d’élever le ton :
« Il faut que cela cesse. Il faut durcir les sanctions contre les chauffeurs et surtout arrêter la corruption qui gangrène ce secteur et empêche les acteurs de faire normalement leur travail. Un pays doit avoir une autorité. Mais on laisse chaque jour des fumeurs de yamba sacrifier et tuer des dizaines de pères et mères de famille. Deux ou trois jours après, on oublie tout et on parle d’autre chose. Cela doit cesser »
L’animateur Dj Boub’s qui animait le plateau de Rfm matin a été obligé de couper la parole à son collègue avant de le tempérer

AYOBA FAYE

1 COMMENTAIRE

  1. Je pense qu’à chaque grande fête religieuse, il y a des accidents fréquents avec plusieurs morts. On direz maintenant que les personnes sont comme des animaux qu’on tue à sa guise. Le gouvernement doit prendre sa responsabilité en l’occurrence le Président de la République garant des personnes et des biens dans la société en prenant à mon humble avis les dispositions suivantes :
    – les permis de conduites devront être aux personnes mariées ayant au moins un enfant en charge homme ou femmes,
    – les pièces qu’ils ou elles devront fournir pour acception de leur candidature pour le permis de conduire :
    + certificat de mariage, extrait de naissance de l’enfant , casier judiciaire mais le directeur des services des mines de la région concernée doit saisir les autorités qui ont délivré ces documents administratifs pour vérification de leurs légalité.
    je pense qu’une personne mariée qui a en charge son enfant ne va pas conduire pour se faire tuer. La personne qui conduit va penser toujours à son époux ou épouse et son enfant. Si la personne meurt dans l’accident, qui va s’occuper de sa famille dans ce monde difficile?. Donc si ces mesures sont prises il y aura moins d’accidents de la route comme celui du magal de porokhane.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.