“Le président de la République, Macky Sall n’a aucune vision, aucune méthodologie, aucune volonté politique à s’attaquer aux vrais problèmes des Sénégalais“. C’est l’avis de El Malick Ndiaye, secrétaire national à la communication de Pastef. Pour lui, un Président qui pense que les Sénégalais qui sont sortis manifester l’ont fait juste parce qu’ils n’ont pas d’emploi se trompe lourdement de jugement.

Macky et son régime appartiennent au passé…

Selon le secrétaire national à la communication de Pastef, El Malick Ndiaye, le président Macky Sall et son régime appartiennent désormais au passé et ils leur souhaitent bon vent. “Nous ne devons pas nous tromper d’adversaire, car le Peuple sénégalais nous observe, nous écoute et fonde beaucoup d’espoir sur notre projet“, dit-il sur Le Quotidien.

Voir Aussi  Mo Gates ne lâche plus le Faramareen «Bayil Dima Kari Karé » (Video)

Intimidations…

Pour El Malick Ndiaye, “Macky Sall a toujours gouverné par les intimidations, les menaces et le mépris. Il a eu peur. Et n’eut été la sortie du Président Sonko pour demander aux Sénégalais de ne surtout pas aller le déloger du Palais pour éviter le syndrome malien, mais aussi la main tendue par le khalife des Mourides au M2D et à Pastef, Macky Sall ne serait peut-être plus là en tant que Président.”

Menaces…

“S’il pense qu’il peut continuer à menacer son Peuple, sa jeunesse, c’est son problème. Ce n’est plus Macky Sall et Pastef parce que pour nous, c’est du passé. Il s’agit de Macky Sall et son Peuple qui lui a montré toute sa souveraineté. Il faut qu’il sache qu’il a reçu ce pays des mains de Wade dans la paix, même s’il y a eu des morts“, a-t-il rajouté.

Voir Aussi  Cas Adamo bou doywaar : Cette femme divorcée et mère de 3 enfants envoie ses images et vidéos intïmes à un…(Vidéo)

Volonté…

“Pendant 9 ans, il a cherché à brimer et emprisonner des adversaires politiques au lieu de se mettre au travail. Ce désir et cette volonté de faire mal l’ont aveuglé de sorte qu’il a fini par mener notre cher Sénégal dans le gouffre et sur tous les plans (politique, social, économique, judiciaire…)”, se désole le secrétaire national à la communication de Pastef.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.