Suite aux propos du patron de la 2STV, El Hadj Ndiaye sur sa chaîne à l’occasion de son 17e anniversaire, Abdoulaye Mané dit Saint-Louis, a réagi non sans dire ce qu’il pense. Ci-dessous sa réaction.

«La sagesse ne s’acquiert pas avec l’âge, mais avec l’intelligence »
Esther JOHNSON

(TRIBUNE) Tout d’abord, permets-moi de te souhaiter ainsi qu’à l’ensemble des agents de
la 2stv un joyeux anniversaire pour vos dix-sept ans (17) ans d’existence. Mais en me lisant, tu comprends aisément que je t’écris au-delà de cette commémoration.

En regardant, sur internet, un extrait de ton intervention lors de la soirée d’anniversaire, j’ai entendu ahuri et abasourdi tes propos affirmant sans ambages que pendant 3 années, tu as hébergé Youssou (Ndour) à la cité Biagui de Yoff.

Je suis le meilleur ami de Youssou, et porte d’ailleurs le nom d’un de ses enfants. Point besoin d’expliquer ma proximité mais ceci n’est point le sujet de mes propos. El Hadj, je t’interpelle sur tes propos car non seulement, dans cette maison et non dans un appartement comme t’affabules, vivaient Youssou, Feu Habib et Moi Abdoulaye Mané dit Saint Louis.

Elhadj Ndiaye sévèrement taclé par le meilleur ami de You "tu t’es laissé aller de mensonges en mensonges,Jamais..., tu as ..."

En racontant ce mensonge car tel en est la substance, et sachant que Youssou ne te répondrait pas, tu t’es laissé aller de mensonges en mensonges.

El hadj, comme j’ai eu à l’écrire plus haut, je partageais la maison avec Youssou, Habib et Abdou Sagna et jamais tu n’as eu à nous payer un quelconque loyer.

Jamais, fusse-t-elle une heure, tu as eu à nous héberger. Si cela en était le cas,
tu n’aurais pas eu la grandeur, ni la courtoisie de ne pas le ressasser à longueur
de journées tellement « Amo Soutoureu ».

El hadj, quelle mouche t’a également piqué pour te donner une paternité de production pour « Set » et « Jamm » ? Même pas en rêve comme diraient mes jeunes enfants.

Permets moi de te rappeler très cher El hadj que la seule fois que nous avons travaillé en co-production fut l’album live « Biir Sorano ». Au- delà de cet épisode, ton interaction exclusive avec Youssou se limitait strictement à la duplication de cassettes et à la location de studio d’enregistrement et cela était rémunéré aux centimes près. « Yalla Deugue la
Beugeu »

El hadj, à 69 ans comme tu dis, tu devrais te garder de certaines postures ou déclarations qui ne t’honorent point. Si l’objectif de dire de telles contrevérités réside dans ton souhait d’essayer de faire « miroiter » des choses à des artistes, saches que c’est peine perdue, car même si, nous tous, te reconnaissons un mérite certain, nos compatriotes savent également qui est Youssou NDOUR et qui est El Hadj NDIAYE.

Saches raison garder très cher et chacun s’en porterait que mieux.

Voulant remettre en place un studio, comme tu le dis lors de ta soirée d’anniversaire, El hadj, nul besoin de t’inventer des compétences pour séduire.

Je te répèterai les propos du Président Abdou Diouf qui disait ceci « Kou beug
nôdeu, DJaak Dja gui ». La vie n’est pas faite d’adversité, El hadj, elle est certes aléatoire mais j’en retiens surtout qu’elle est pureté.

Les moments que nous vivons tous en ce moment ne cessent de nous le rappeler. Espérant que tu puisses atteindre ce stade de sagesse donc de pureté, le pire que je puisse te souhaiter d’ailleurs, saches comme le chante si bien une fierté Sénégalaise et Africaine du nom de YOUSSOU NDOUR, el Hadj NDIAYE « Bour Yallaye Doggal, Kou Ko Xam Noppalou ». Wassalam

Abdoulaye MANE dit Saint Louis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.