Les bouchons ne font pas seulement perdre du temps aux populations, mais ils causent d’énormes préjudices financiers au Trésor public. En effet, les embouteillages ont coûté 2000 milliards de Fcfa à l’économie sénégalaise entre 2000 et 2009.

Ces chiffres ont été dévoilés par le ministre des Infrastructures terrestres et des Transports, Me En Hadji Oumar Youm, dans une interview accordée à L’Observateur.

Autre coût non négligeable : les embouteillages pèsent aussi sur la productivité au travail, la santé des Sénégalais et font subir à l’environnement des dégâts considérables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.