Depuis le 29 octobre dernier, plus de 15 corps sans vie ont été repêchés en mer par différents navires et acheminés au port de Dakar. Un drame devenu quotidien pour les chalutiers locaux et étrangers, faisant ainsi débordé la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec.

L’hôpital qui a reçu l’essentiel des corps sans vie, a fini par refuser de recevoir d’autres, faute de place, d’après L’Observateur. « Il a fallu d’intenses négociations pour tordre le bras aux responsables de l’établissement qui vont finalement accepter de recevoir 6 nouveaux corps en état de putréfaction », selon une source à nos confrères.

Elle indique que des réunions ont été tenues mercredi, en synergie avec l’autorité judiciaire, pour faire face à ce dilemme. Le refus des hôpitaux d’accepter ces corps sans vie en décomposition s’explique par le fait qu’aucune autopsie ne peut être effectuée sur eux, explique-t-elle. Ce qui prolonge leur séjour dans les morgues déjà pleines.

source pressarfik

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.