Émigration clandestine : La seule femme rescapée du bateau le joola perd son fils en mer
Émigration clandestine : La seule femme rescapée du bateau le joola perd son fils en mer

Mariama Diouf, la seule femme rescapée du naufrage du bateau le Joola en 2001 a perdu son fils. Coup du sort, le défunt a perdu la vie dans un naufrage d’un bateau de migrants.

Une révélation du docteur Serigne Mor Mbaye, pédopsychiatre et psychologue qui soutient d’ailleurs qu’il s’agit d’un deuil national. Pour lui, c’est une multitude de « Joola » qui se déroule sous nos yeux et informe: « la seule femme rescapée du Joola Habite dans mon village, elle a perdu son fils dans le contexte de ce désastre ».

Le pédopsychiatre et psychologue de crier toute son amertume face à nos gouvernants qui, jusqu’à présent, n’ont pas manifesté leur soutien à la population. »Tout le pays est endeuillé, les populations sont touchées par un désastre et sont définitivement installées dans la souffrance et l’errance. Ceux qui survivent sont installés durablement dans le stress post-traumatique. Je suis outré par le cynisme et le caractère crapuleux de ce pouvoir politique »’ déplore-t-il au micro de Zik Fm.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.