En prison depuis le lundi 12 juillet, le rappeur Doff Ndeye doit prendre son mal en patience avant d’être jugé. Son procès prévu ce mercredi 14 juillet 2021, à l’audience des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar, a été renvoyé au 23 juillet pour comparution de la partie civile.

Le rappeur, né Alassane Diallo à l’état civil, a été placé sous mandat de dépôt pour détention d’arme sans autorisation administrative et menace de violences et voies de faits à ascendant. Il a été arrêté suite à une plainte du frère de son père. D’après le plaignant, chaque fois que son neveu est ivre, il s’en prend à lui en le menaçant avec un pistolet.

Voir Aussi  Urgent – Macky Sall Va Parler Ce Soir À 20h

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.