Enième rebondissement dans l’affaire des 94 milliards du TF 1451/R

152
Enième rebondissement dans l’affaire des 94 milliards du TF 1451/R
Enième rebondissement dans l’affaire des 94 milliards du TF 1451/R

C’est un sacré retournement de situation dans l’affaire du TF 1451/R d’une superficie de 258 ha 96 a 33 ca à Rufisque.

La Cour d’appel de Dakar a tout cassé en confirmant hier le jugement rendu en première instance dans l’affaire des 94 milliards FCFA opposant les héritiers de feus Ousmane Mbengue, Djibril Ndiaye et Marème Mbengue au conservateur de Rufisque, rapporte Libération.

Le juge de la Cour d’Appel a ordonné au Conservateur de la propriété et des droits fonciers de Rufisque de remettre le titre foncier TF 1451/R à l’état où il était avant l’acte notarié des 8 avril et février 1978, sous astreinte de 100.000 FCFA par jour de retard.

La société SAIM, se prévalant d’une cession qui avait été consentie par certains propriétaires, avait muté en son nom ledit titre foncier.

Cette inscription contestée, a fait l’objet d’une pré-notation de la part des héritiers. Ainsi par jugement du 5 avril 2020, le tribunal de Dakar, saisi du litige, a déclaré régulière la cession intervenue entre SAIM Indépendance et certains héritiers avant d’ordonner la mainlevée de la pré-notation.

Le 12 mars 2005, la Cour d’appel avait ocnfirmé ce jugement. Mais, la Cour suprême avait cassé, en juin 2020, l’arrêt de la Cour d’appel de Dakar pour renvoyer les parties et la cause devant la Cour d’appel de Kaolack, laquelle, à son tour, avait infirmé le jugement du 5 avril 2020 et déclaré nulle, la vente en faveur de la société SAIM.

Dans cette affaire, Tahirou Sarr a été accusé d’escroquerie pour avoir perçu un surplus de 600 millions F Cfa sur l’achat de créances. Mais le tribunal correctionnel avait débouté la Sci Thiandioum, relaxant le mis en cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.