Le bras de fer entre Mamadou Diop et son épouse Aïssatou Diop a quitté le terrain du civil pour devenir pénal. Selon des informations obtenues par Sanslimitesn.com, comme il l’avait promis aux Sénégalais, Diop Iseg a déposé une plainte contre sa seconde épouse pour faux et usage de faux. 

Dans sa plainte adressée au parquet, Mamadou Diop a accusé Aïssatou Seydi d’avoir, en complicité avec le directeur des Domaines de Grand Dakar, la notaire Binta Thiam et Mamadou Ba, usé de faux pour attribuer (sa) maison à son épouse.  Parce que, contrairement à ce que nombreux médias ont écrit, Sanslimitesn.com a appris que le couple n’a jamais divorcé. Mieux, si tout le monde connait Mbissine et Aïssatou Seydi dite Touta, Sanslimitesn.com a appris de sources proches de la famille de Diop Iseg qu’une troisième épouse du papa de Abiba vit à Paris. « Elle s’appelle Isseu Bopp et ils ont eu un garçon né en France pendant les années d’exil de Diop Iseg.» A témoigné un proche du couple dont seul l’entourage connait l’existence. « C’est Pape Seydina Tanor Sylla, le gérant de Gamboul qui les a présentés. Ce gars est depuis 2008 au cœur du système Diop Iseg. » A confié cette source.

 Pour en revenir à la villa au cœur de la polémique, notre source proche du couple comme de nombreuses personnes contactées par Sanslimitesn.Com ont fait savoir que «la villa en question appartient bel et bien à Aïssatou Seydi qui l’a acheté à son nom avec un financement de 150 millions obtenu auprès de la BOA. Il a fait des réfections qui ont avoisiné les 50 millions. Mamadou Diop Iseg connaissait l’existence de cette maison  qui a été vendue par Mamadou Ba, un ancien des Domaines. Mais, puisque Diop Iseg est sous la coupe de ses femmes surtout de Mbissine, la maman d’Abiba comme d’Isseu Bopp, elles lui ont fait savoir qu’il n’était pas question que Aïssatou puisse occuper cette villa achetée grâce à son travail à l’Iseg. »

 C’est sous la directive de ses épouses que Mamadou Diop a décidé d’occuper la maison alors qu’il savait que Aïssatou n’attendait que sa bénédiction, en tant que mari, pour venir s’installer dans sa nouvelle demeure. «A chaque fois que sa femme était prête pour rejoindre sa nouvelle maison, Diop l’en dissuadait en lui disant que la maison serait hantée par des Djinns. Au même moment, auprès de toutes ses copines, il se vantait de (sa) villa en construction à Sacré-Cœur 3. Pendant ce temps, Aïssatou qui, avait fini la construction de sa demeure, l’avait équipé à son gout. Et venait y passer ses week-ends avec sa fille et ses parents. »

 Et alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre son domicile, Aïssatou Seydi a appris que Diop Iseg était déjà dans sa maison et y avait même tué un bélier et organisé une lecture de coran. Et s’apprêtait à y faire venir sa famille le soir. « Aussitôt, Aïssatou, accompagné de vigiles, est arrivée dans la maison à 15 heures. Elle a trouvé Diop Iseg sur place. Et, ce n’est que le soir que Mbissine est arrivée avec sa famille. Ils sont arrivés les mains vides parce que tout était déjà sur place. » A témoigné un ancien employé de Diop Iseg. Et depuis ce 26 janvier 2020, la guerre a éclaté dans la famille de Diop Iseg. Au lendemain de cette arrivée et après la bagarre qui a éclaté le soir, Diop Iseg a décidé le lendemain de mettre fin aux fonctions de directrice générale de Aïssatou Seydi. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.