Todd Niebruegge, le directeur régional Afrique de l’ouest du producteur Kosmos Energy, a fait savoir vendredi, que la production de la découverte gazière de Yakaar-2 sera essentiellement consacrée à satisfaire la demande interne du Sénégal.

« Il est prévu que la phase initiale du développement gazier de la zone Yakaar-Teranga soit consacrée aux besoins domestiques », a-t-il expliqué dans une interview rapportée par le site Petroleum Economist repris par l’agence ecofin.

Voir Aussi  Magal 2020 : Convoi de bœufs et installation de tentes : Voici la réponse du Khalif à Sokhna Aida

Pour rappel, le gisement de Yakaar-2 a été découvert lundi dernier dans le bloc Cayar Offshore situé du côté sénégalais du complexe Grand Tortue qui chevauche les eaux sénégalo-mauritaniennes. Kosmos Energy pense d’ailleurs que le gisement a le potentiel d’être utilisé pour une production de gaz naturel liquéfié.

Vu que le gouvernement envisage de doter le pays de son premier projet LNG-to-Powership, la production de GNL sur la nouvelle découverte pourrait probablement servir à approvisionner le projet électrique, dont le rendement prévu de 235 MW viendra satisfaire 15 % de la demande nationale.

Voir Aussi  Urgent- Aïda Diallo réagit après son interdiction à Ngabou « Naniou déf ... »

La production de gaz naturel sur Yakaar devrait démarrer en 2022.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.