L’irréparable a failli se produire à la Cité Asecna (Guédiawaye) où Abass Sow a tenté de tuer sa deuxième femme qui refusait de rejoindre le domicile conjugal.

Couteau à la main, il allait, n’eut été l’intervention des voisins, passer à l’acte, après avoir répudié sa première femme.

Arrêté après une courte cavale, renseigne Libération, le mis en cause affirme que sa femme n’a jamais rejoint le domicile conjugal et qu’il a eu vent de rumeurs comme quoi elle disait ne pas vouloir de progéniture avec lui.

Voir Aussi  Aide Tabaski : « Je n’ai jamais dit ça », Marième Faye Sall dément

Il a été écroué hier, après une information judiciaire ouverte par le parquet de Pikine-Guédiawaye.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.