C’es la première décision contre l’Hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga, après le décès de Astou Sokhna, enceinte de 9 mois. D’après les informations de la Rfm, tout le personnel de santé présent lors du décès de la jeune dame est suspendu.

Tout le personnel médical de l’Hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga présent le soir du décès de Astou Sokhna vient d’être suspendu. Il s’agit des aides-soignants et de l’infirmière.
C’est une mesure conservatoire, qui va durer le temps de l’enquête, note la Rfm. Elle peut aller jusqu’à 10 jours. A noter qu’actuellement, le gynécologue est en train d’être auditionné.

Voir Aussi  Recrudescence des agressions : Dj Boub's plaide pour un retour de la peine de mort

Ce mercredi, le rapport de l’enquête devrait être présenté au président Macky Sall en Conseil des ministres et d’autres sanctions sont attendues.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.