Alertés par l’odeur pestilentielle qui se dégageait d’un pot, des élèves d’un établissement scolaire de la banlieue n’ont pas pu résister à la tentation d’en savoir plus pour satisfaire leur curiosité. Mais, ce fut l’horreur.

Selon Les Échos, ils y ont découvert un pot contenant un foetus et un placenta. C’était mardi dernier, vers 18h, aux abords immédiats du Centre national hospitalier de Pikine, communément appelé Hôpital de Pikine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.