Saar, village du département de Bambey, a été, la semaine dernière, le théâtre d’une terrifiante scène de barbarie entre deux (2) co-épouses qui se crêpaient le chignon à cause de leurs fils. Dans la mêlée, Fatou Ngom a arraché la lèvre inférieure Fatou Sène, avant de prendre la fuite.

Jalousie entre co-épouses

La victime, Fatou Sène, est revenue sur cette histoire l’ayant opposé à Fatou Ngom. Tout est donc parti d’une bagarre entre leurs deux (2) enfants. Les deux femmes en sont finalement arrivées aux mains, et elle a écopé d’une lèvre inférieure arrachée.

Plainte

Les populations de Saar se disent très indignées par l’atrocité des blessures. La victime a été évacuée à Thiès où elle suit ses traitements, et pendant ce temps, une plainte a été déposée à la gendarmerie de Bambey, avec un certificat médical d’une incapacité de travail de 21 jours.

L’auteure en cabale

Fatou Ngom, l’auteure de la barbarie, a disparu dans la nature depuis lors. N’empêche, les parents de sa victime ont affiché leur détermination à porter cette affaire devant la justice et excluent toute forme de médiation.

1 COMMENTAIRE

  1. c quel Français ça, ” une dame mord à l’arrache la lèvre de sa co-épouse ” vraiment vous devez retourner au CP pour apprendre les tournures de la langue Française. quelle honte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.