La Police nationale avait annoncé, à la veille de l’inauguration de la mosquée Massalikul Jinaan, qu’elle allait engager plus de 1600 hommes pour sécuriser l’événement. En effet, durant les opérations, des forces de l’ordre ont effectué, au total, 545 interpellations dont 52 dans les alentours de Massalikul Jinaan. Toujours dans les environs de la mosquée, une personne a été interpellée pour détention et usage de chanvre indien, deux personnes pour détention et trafic de chanvre indien, 5 individus pour vol et association de malfaiteurs. 84 cornets de chanvre indien ont aussi été saisis, entre autres.

Des drones pour renforcer la surveillance et l’orientation

Chef du bureau des relations publiques par intérim de la police, l’Adjudant Moustapha Bâ a rappelé que le dispositif sécuritaire mis en place a été exceptionnel, puisque plus de 1600 fonctionnaires de Police, en uniforme comme en civil, ont été mobilisés. Il souligne aussi que «le déploiement des drones a facilité la surveillance et l’orientation des fidèles vers des espaces libres». Mais, tous les lieux devant recevoir les fidèles ont été sécurisés et les fidèles ont, globalement, respecté les recommandations du Khalife et de la police. Ce qui a facilité le travail des hommes de tenue

«Le dispositif sécuritaire et le plan de circulation mis en place ont permis aux milliers de fidèles de rejoindre la Mosquée, sans difficultés majeures, pour la prière du vendredi. Le ministre de l’Intérieur et le directeur général de la police nationale ont tenu plusieurs rencontres avec le comité d’organisation pour une parfaite organisation de l’événement. Les défis sécuritaires et de mobilité ont été relevés», indique-t-il, soulignant que l’inspecteur général Ousmane Sy était sur le terrain pour constater l’exécution des directives.

Wade sécurisé par la Bip

En ce qui concerne Me Abdoulaye Wade, il «a eu droit aux honneurs dus à son rang». Sa sécurité a été assurée par des éléments de la Bip. «Tout à été planifié et correctement appliqué. Aucun détail n’a été négligé pour la sécurité des autorités et des fidèles», renseigne l’Adjudant Bâ.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.