Expulsé de « son » domicile sis à Sacré-Cœur par son ex-épouse Amsatou Seydi, le Président directeur général (PDG) du Groupe Iseg solde ses comptes avec cette dernière.

«Ma femme Aissatou Seydi a voulu profiter de sa position et de ma détention pour s’enrichir. Elle n’a jamais été aussi heureuse que durant ma détention», a-t-il déclaré, dans L’Observateur.

Voir Aussi  URGENT : En Deuil, voici la grande décision de la Communauté Layenne (Document)

«Au moment où j’étais en prison, elle organisait des manifestations folkloriques avec de grands artistes grassement payés pour de petites prestations», a-t-il révélé.

Diop Iseg, d’ajouter : «Avec l’argent volé, elle s’est fait construire plusieurs maisons à Keur Ndiaye Lô. Au mois de décembre dernier, elle a fait séjourner à Paris 15 membres de sa famille qui payaient chacun 982 500 Fcfa par jour. Avant d’aller fêter Noël en France, elle a passé 3 semaines à l’hôtel Radisson pour faire la bamboula avec ses amies».

Voir Aussi  Centrale à Gaz: Thierno Alassane Sall déterre «les casseroles» de Samuel Sarr

Expulsé de « son » domicile, Diop a décidé de contre-attaquer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.