La tête de liste des suppléants de Yewwi brise le silence : « Sommes-nous des marionnettes des leaders ? »

9
La tête de liste des suppléants de Yewwi brise le silence : « Sommes-nous des marionnettes des leaders ? »
La tête de liste des suppléants de Yewwi brise le silence : « Sommes-nous des marionnettes des leaders ? »

L’invalidation de la liste des titulaires de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) a joué en leur faveur. En tête de liste de remplacement, Oumar Sy franchira pour la première fois le portail de l’Assemblée nationale en tant que député. Ce dimanche 21 janvier, il s’est dévoilé dans l’émission Jury du dimanche. Celui qui ne se définit pas comme novice dans le domaine politique, puis qu’issu d’une famille politique (Habib Sy, Maguette Lo, etc.), assistera au 14e Conseil législatif, le calme sur les épaules.

« Nous avons la ferme conviction que ce qui nous arrive aujourd’hui n’est pas le fait du hasard. C’est une décision politico-juridique partisane qui nous a amenés à cette situation. Mais pour autant, nous sommes dans un état d’esprit pour dire que nous nous sentons aujourd’hui investis d’une mission du peuple, qui est de travailler au service exclusif des populations. Cette mission là, nous comptons l’assumer pleinement avec bien entendu le soutien et l’appui des leaders de la coalition. Souvent, on nous pose la question de savoir : «est-ce que vous ne serez pas des marionnettes parce que ce sont les leaders qui vont prendre les décisions ? », a-t-il expliqué.

Poursuivant, Oumar Sy affirme: «En réalité, nous sommes dans le cadre de la coalition Yewwi Askan Wi. On ne pourra pas s’en passer et ce ne serait même pas intelligent, de l’expérience parlementaire de certains leaders, leur expérience professionnelle et de leur vécu politique. Nous allons effectivement profiter de cette aubaine mais dans cette Assemblée, l’innovation peut aussi venir d’en bas c’est-à-dire que c’est nous les députés qui allons mettre la main à la pâte ». Et d’ajouter: «L’innovation peut venir de nous bien entendu comme l’innovation peut venir du top management c’est-à-dire la Conférence des leaders. Quelle que soit la situation, nous sommes dans une Coalition. Donc, nous sommes appelés à réfléchir ensemble avec les leaders et que toutes les bonnes décisions que nous pensons être au bénéfice des populations, nous allons les mettre en œuvre. Bien entendu, c’est nous qui allons les porter ».

Refusant que les suppléants soient vus comme des marionnettes, le député de déclarer: «Cela ne peut pas être cela parce que nous aussi nous avons un vécu. Nous avons une expérience, nous avons des compétences mais comme je l’ai dit, nous ne pouvons pas nous passer de cette expérience qui pourra nous servir dans le cadre de notre législature. Il faut que les gens le comprennent . Ce n’est pas une façon de nous dédouaner. C’est une façon de dire simplement que la coalition Yewwi Askan WI est une coalition de propositions ».

Ainsi, conclut-il : «C’est un projet et il est porté bien entendu par des hommes et des femmes mais tout cela se fera de façon démocratique et effectivement toutes les décisions qui vont sortir de ces discussions nous serviront effectivement à mener à bien notre mandature ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.