Le leader du parti Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, a été entendu, hier jeudi, par le Doyen des juges d’instruction (Dji), Samba Sall, sur l’affaire des 94 milliards.

En réalité, selon une source judiciaire contactée par Les Échos, c’est le leader de Pastef, par le biais d’un de ses avocats, qui a demandé à rencontrer le Dji pour lui demander d”ouvrier le dossier relatif à l’affaire des 94 milliards.

“Le Doyen des juges a naturellement accepté de le voir. Après discussions, le Doyen des juges a dressé un procès-verbal. Voilà ce qui s’est passé”, précise la même source.

Qui souligne qu’il n’y avait aucune urgence pour le juge d’ouvrir le dossier. L’objectif de Sonko, ajoute-t-elle, “est d’étouffer et de décrédibiliser la plénière de l’Assemblée nationale” sur l’affaire des 94 milliards prévue ce vendredi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.