Les déboires ne finissent pas pour Kabirou Mbodj.

Deux (2) milliards, c’est la somme que réclame la société “Tap Tap Send” au Directeur général de Wari, poursuivi pour abus de confiance.

La chambre correctionnelle de Dakar, qui a jugé l’affaire, a condamné, hier, Kabirou Mbodj à 6 mois de prison ferme et à payer une amende de 2 milliards Fcfa.

Pis, rapporte le quotidien Libératon, le tribunal a ordonné la contrainte par corps au maximum.

“Tap Tap Send”, qui évolue dans le secteur du transfert d’argent, a son siège social en Grande-Bretagne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.