Le procès de Khalifa Sall divise la classe politique française. Alors que le maire de Paris Anne Hidalgo a apporté son soutien à son homologue dakarois, l’ex-ministre et maire de Nice, Christian Estrosi, bat campagne pour le camp de Macky Sall. En clair, infLe procès de Khalifa Sall divise la classe politique française. Alors que le maire de Paris Anne Hidalgo a apporté son soutien à son homologue dakarois, l’ex-ministre et maire de Nice, Christian Estrosi, bat campagne pour le camp de Macky Sall. En clair, informe La Lettre du Continent, en visite à Dakar depuis le 24 février dans le cadre du projet Keur Khadija, l’édile de cette ville-poumon de la Côte d’Azur s’est prononcé sur l’affaire de la Caisse d’avance. Estrozi a salué « l’indépendance de la Justice » sénégalaise et dénoncé « la fragilité de certaines personnalités dans la gestion d’une grande collectivité ».

L’adjointe au maire de Nice, Maty Diouf, est d’origine sénégalaise. Cette dernière, par ailleurs conseillère au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur (Métropole NCA), a influencé Estrozi pour qu’il s’implique dans le projet Keur Khadija. L’espace, ajoute notre source, avait été visité par Brigitte Macron durant la visite de Emmanuel Macron, au Sénégal début février.orme La Lettre du Continent, en visite à Dakar depuis le 24 février dans le cadre du projet Keur Khadija, l’édile de cette ville-poumon de la Côte d’Azur s’est prononcé sur l’affaire de la Caisse d’avance. Estrozi a salué « l’indépendance de la Justice » sénégalaise et dénoncé « la fragilité de certaines personnalités dans la gestion d’une grande collectivité ».

L’adjointe au maire de Nice, Maty Diouf, est d’origine sénégalaise. Cette dernière, par ailleurs conseillère au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur (Métropole NCA), a influencé Estrozi pour qu’il s’implique dans le projet Keur Khadija. L’espace, ajoute notre source, avait été visité par Brigitte Macron durant la visite de Emmanuel Macron, au Sénégal début février.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.