C’est aujourd’hui que Guy Marius Sagna et Cie, qui ont annoncé une grève de la faim hier, seront édifiés sur leur sort qui se jouera devant le Doyen des juges Samba Sall. Selon Libération, le parquet de Dakar a demandé à ce magistrat instructeur l’ouverture d’une information judiciaire pour “actions diverses, rébellion, participation à une manifestation interdite, provocation à un attroupement- contre spécialement Guy Marius Sagna- et participation à une manifestation interdite”.

Les “actes de nature à compromettre la sécurité publique, à occasionner des troubles politiques graves et à jeter le discrédit sur les institutions politiques et leur fonctionnement, l’incitation à la révolte ainsi que la violence et voie de faits à agents” visés par l’enquête de police n’ont pas été retenus par le ministère public.

N’empêche, le parquet a requis du Doyen des juges qu’il décerne le mandat de dépôt contre guy Marius Sagna, Babacar Diop, Souleymane Diockou, Mamadou Diao Diallo, Fallou Galass Seck, Malick Diao Biaye, Ousmane Sarr et Souleymane Djim. Il faut souligner que Guy Marius Sagna avait un dossier au niveau du juge du premier cabinet qui l’avait placé sous mandat de dépôt pour fausse alerte au terrorisme avant de lui accorder une liberté provisoire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.