Encore une histoire de viol qui pince le cœur. ça s’est passé cette fois-ci à l’institut Al Khouda Islamique de Béne Baraque, se trouvant dans la commune de de Yeumbeul. Agé de 29 ans, l’enseignant A. D a été surpris sur une mineure le 31 mars, et sur une autre le lendemain, 1er avril.

En effet, Un enseignant du nom de A. D, qui a presque atteint la trentaine, a été surpris le 1er avril dernier sur une fillette de 9 ans, a appris Sunubuzz. Il est renseigné que celle-ci serait sa troisième victime mineures, dont deux fillettes à l’espace d’une journée.

Fait

Répondant du nom de A. L, élève, âgée seulement de 9 ans, elle raconte son calvaire et comment son bourreau lui a fait cette chose. ” Lorsque je l’ai rejoint dans la chambre des professeurs, il m’a mise sur ses jambes et a commencé à me tripoter le corps. Il a, par la suite, sorti son sexe, rabaissé son pantalon et s’est mis à le frotter contre mon vagin”, a détaillé A. L.

B. Sow, un enseignant ayant été témoin oculaire de ce fait, à témoigner avoir vu son collègue dans la salle des enseignants, assis sur le lit, et la fillette du nom de A. L à l’intervalle de ses jambes.

Une autre victime

Ce n’est pas seulement A. L qui a été victime des abus sexuels de cet enseignent. Il y a une autre victime du nom de A. S, âgée de 8 ans. Elle explique que s’était le 31 mars que le mis en cause l’a fait entrer dans la chambre du 1er étage avant de la violer. « Moi, c’est hier (ndlr, 31 mars) qu’A. D. m’a attiré dans la chambre des enseignants qui se trouve au 1er étage. Il m’a fait entrer à l’intérieur, s’est couché sur le lit et m’a étalée sur lui et a commencé à me tripoter… » a rapporté les confrères de Seneweb, repris par Sunubuzz.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.