La situation se complique pour l’épouse de l’administrateur du parti Pastef. Patricia Mariame Ngandoul, arrêtée hier par la DIC alors qu’elle se rendait à son travail, a finalement été placée en garde à vue.

Selon des informations obtenues par Emedia.sn, l’épouse de Biram Souleye Diop est accusée de détenir une puce téléphonique par laquelle des menaces de mort ont été proférées contre Mahmoud Saleh, ministre d’État et Directeur de Cabinet du président Macky Sall. C’est ce dernier qui se serait plaint auprès de la police, dont les éléments ont fait une réquisition à la Sonatel pour tracer le numéro appartenant à madame Diop.

Voir Aussi  🛑 #URGENT: Ousmane Sonko Placé sous mandat de dépôt dès demain.

Il semblerait pourtant que ce n’est pas elle qui aurait personnellement appelé Mahmoud Saleh mais un homme. S’agit-il de son mari ou alors du coordonnateur de Pastef à Dakar, Abass Fall, lui aussi arrêté et placer en garde à vue en même temps qu’elle ? Les développements de l’affaire nous en diront plus.

Voir Aussi  Abdoulaye Wade demande à Macky Sall de ne pas écouter Antoine Diome

Toujours est-il que c’est bien Mahmoud Saleh, soupçonné de détenir des éléments compromettants contre le parti d’Ousmane Sonko, qui se serait plaint d’avoir été contacté du numéro de téléphone qu’aurait fait acheter Patricia Mariame Ngandoul, épouse de Biram Souleye Diop. Les échanges auraient rapidement été houleux avant qu’il ne reçoive des menaces de mort.

EMEDIA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.