C’est un peu avant la soirée que des femmes vêtues d’habits noirs ont fait leur apparition dans les rues de la capitale du Fogny, Bignona.

Elles font le même rituel depuis l’éclatement de l’affaire Ousmane Sonko pour protéger le leader du PASTEF. Cette apparition fait suite, selon les informations reçues, à une retraite quelque part à Bignona.

Voir Aussi  Dernière minute : Le Chef de protocole de Sonko récompensé

Elles sillonnent les artères de la ville de Bignona avec des chants qui renvoient au bois sacré des femmes. Les gendarmes, visibles à chaque coin du rue, ont laissé les femmes mener tranquillement leur marche.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.