Chacun fait ce qu’il veut : Macky Sall maîtrise-t-il ses ministres et son administration ?

Sous le régime du Président la République Macky Sall, les scandales ne cessent de se répéter. Au point que certains se demandent, si le Président de la République maîtrise ses ministres et son administration ? Un ministre sous Macky Sall a fait déplacer des gazelles Oryx de la réserve de Ranérou à sa ferme privée. Au cours du transfert, deux parmi les sept gazelles qui souffraient au cours du transfert, allaient être finalement abattues. Un scandale qui avait fait de ce ministre, la cible de tous les défenseurs de l’environnement. La liste des scandales sous le régime du Président de la République Macky Sall parait longue.

L’opinion a été indignée récemment en regardant récemment des maisons être détruites à Thiès sur ordre de la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation du sol (DSCOS) et sous les yeux des forces de l’ordre. Des images choquantes, d’autant que ce sont des familles entières qui sont renvoyées dans la rue, alors que le Sénégal est en pleine crise sanitaire, et que Thiès tout comme Dakar, est placé en état d’urgence et est sous le couvre-feu. Ces familles ont vécu le calvaire.

Voir Aussi  Arrestation de Ousmane Sonko et manifestations: La Réaction du PDS

Et dans la foulée, à quoi assiste-t-on ? Le Président de la République Macky Sall qui reçoit les sinistrés pour arrondir les angles. Seulement, le mal est déjà fait. Ici, c’est un serigne Daara qui accuse la ministre de la Femme, de la Famille, des genres et de la protection des enfants de brutalité sur sa personne. Mme Ndèye Saly Dieng Diop s’est attirée les foudres des maîtres coraniques. Elle est désignée comme étant la commanditaire de l’agression contre le Serigne Daara à Grand-Dakar. Un ministre dont le département s’occupe de la prise en charge des couches vulnérables accusé d‘avoir commandité une agression, cela frise de la folie. Mais nous sommes sous le régime du Président Macky Sall.

Voir Aussi  URGENT: Le doyen des juges convoque Ousmane Sonko, il sera conduit au tribunal aujourd’hui à 17H

Plus rien ne doit étonner à présent sous ce régime. Les scandales ne cessent de se multiplier, car leurs auteurs ne sont jamais sanctionnés. C’est au Sénégal qu’on a vu un ministre de la République, avoir essayé de forcer pour baptiser une avenue dans la ville où il est maire au nom du Chef de l’Etat Macky Sall. Il a fallu que ce dernier, lui fasse indirectement la leçon au cours de la cérémonie de réception du nouveau bâtiment du Service des maladies infectieuses de Fann pour que ce ministre range son projet.

Les autorités judiciaires ont envoyé en prison Boubacar Sèye, le vaillant Président de Horizon sans frontières (HSF) pour avoir interpellé l’administration sur l’utilisation des fonds mis à la disposition du Sénégal par l’Union européenne (UE) dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine. Un tollé. Pourtant, c’est le Président de la République qui en Conseil des ministres, demande des éclairages sur l’utilisation de ces fonds.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.