Ousmane Sonko, le leader de Pastef Les Patriotes a été accusé de viol et de menaces de mort par Adji Sarr, masseuse au salon Sweet Beauté à Sacré-Cœur 3.

Par la suite, la victime présumée a porté plainte auprès de la section de recherche de la gendarmerie.

Les nouvelles révélations d’une connaissance de Adji Sarr : « Mane limay wax damako xam boubah, Adji Sarr yayam liko réy…»

Voir Aussi  Manifestations à Pikine : la voiture de la police renversée

Ecoutez

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.