Le crash de l’hélicoptère de l’armée de l’air du Sénégal, survenu hier à Bouar, à 490 Km de Bangui, en République de Centrafrique, livre ses premiers secrets.

Selon Walf Quotidien, l’hélicoptère, qui effectuait un vol d’appui aux opérations de la Minusca à Mambéré, a été obligé de faire demi-tour à cause d’un épais brouillard.

C’est ainsi que le pilote a tenté un atterrissage d’urgence à Bouar qui a, malheureusement, causé le crash ayant occasionné la mort de trois militaires sénégalais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.