Adji Sarr, celle qui accuse Ousmane Sonko de « viols répétés et menaces de mort », se prépare à tout.

La jeune masseuse de 21 ans a été convoquée, aujourd’hui, jeudi, par le juge du 8e cabinet d’instruction qui doit l’entendre sur le fond.

Elle avait secrètement rencontré ses avocats hier pour la préparation psychologique avant de faire face au juge d’instruction.

Voir Aussi  Dernière minute : Le Chef de protocole de Sonko récompensé

Leur cliente n’est pas habituée à ce type de procédure.

Selon L’Observateur, la rencontre s’est tenue dans l’intimité du domicile provisoire d’Adji Sarr à Dakar. Une maison qui est sous haute surveillance.

En effet, la masseuse est protégée par deux éléments de la Brigade d’intervention polyvalente (BIP) de la police qui veillent sur elle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.