Macky avertit : «Les insulteurs publics savent qu’ils sont immédiatement retrouvés…» 

12

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a encore abordé la question des dérives sur les réseaux sociaux durant la 8e édition du «Forum de Dakar : paix et Sécurité». Il a posé la problématique durant son discours inaugural.

«Les dérives du numérique constituent  aujourd’hui une des menaces les plus sérieuses  à la paix à la sécurité et à la stabilité de nos pays. Menaces d’autant plus difficiles à combattre qu’elles sont diffuses et multiformes. À la cybercriminalité classique, s’ajoute la frénésie quotidienne des réseaux sociaux devenus une fabrique massive de Fakenews et de manipulation. Le monde réel est à la merci du monde virtuel qui repend à haut débit la tromperie, le populisme, la tromperie, la haine et la violence. Autant de pratiques malsaines qui ne peuvent relever de la liberté d’opinion ou d’expression (…)

Il y a urgence à réformer les moyens de lutte contre la cybercriminalité. C’est la vocation de l’école de cybersécurité à vocation régionale, qui est un produit du forum de Dakar. Nous l’avons mise en place avec la France,  une école qui travaille pour former les experts dans ce domaine. D’ailleurs les insulteurs publics savent très bien qu’ils sont retrouvés immédiatement aujourd’hui et traduits devant la justice.

Dans le même esprit, il est temps  de règlementer les réseaux sociaux pour en limiter les abus. Il n’est pas question de règlementer quelques libertés que ce soit, on perle de limiter les abus qui sont des facteurs de promotion de la violence et de haine dans nos  pays.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.