Dans un entretien exclusif accordé à nos confrères de Jeune Afrique, le président, Macky Sall a évoqué ses relations avec l’opposition notamment ses adversaires. Mieux encore, le locataire du palais a insisté sur la nécessité pour toute démocratie d’avoir une opposition forte.

« Chacun a sa manière de s’opposer. Je ne m’attarde pas outre mesure sur mes adversaires. L’essentiel, c’est que, dans une démocratie, il y ait une opposition forte. Tant que l’opposition – quelle que soit la façon dont elle se comporte – est républicaine, cela ne me pose pas de problème. J’ai moi-même été opposant, je n’ai jamais eu un mot déplacé à l’égard de ceux qui étaient au pouvoir. Cela ne m’a pas empêché de gagner les élections. Chacun son tempérament » a-t-il soutenu dans les colonnes de Jeune Afrique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.