Les nouvelles ne sont pas bonnes pour Seydina Oumar Touré et Guy Marius Sagna, récemment nommés respectivement « Conseiller technique en charge de la sécurité urbaine » et « Conseiller technique chargé des affaires sociales et de la réinsertion ».

En effet, les nominations de l’ancien capitaine Seydina Oumar Touré et de l’activiste Guy Marius Sagna ne seront pas validées par l’Inspection du travail. L’information a été donnée par le journal L’As dans sa parution du jour.
Selon le décret n°2020-30 du 08 janvier 2020 fixant les organigrammes-types des collectivités territoriales, en son article 9, : « Le cabinet du maire de la Ville ou de la commune chef-lieu de région comprend : un directeur de cabinet, une Inspection des services municipaux, un assistant du maire, un chargé de communication et des relations publiques. »

Voir Aussi  Dr Babacar Diop se confie : « Je souhaite à ma mort qu’on dise ça »

Le même texte ajoute qu’en outre, l’administration de la Ville et de la commune chef-lieu de région est composée du secrétariat général et des directions des Finances et de la Comptabilité, des Ressources humaines, des Services techniques, de la Planification et des Compétences transférées.

Le ministre des Collectivités territoriales, Oumar Guèye, avait, le 18 février dernier, adressé un courrier aux maires pour les inviter au respect de la loi en question.

Voir Aussi  “Je ne suis ni Alioune Sall, ni Mamour Diallo, si jamais tu te frottes à moi…”; Lat Diop menace Sonko

Ce qui veut dire que « Barth peut leur octroyer un bureau et payer leur salaire, mais il ne pourra jamais les faire payer par l’Etat. Il semble ignorer que les collectivités territoriales sont un démembrement de l’Etat, donc soumises aux lois en vigueur », selon la source.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.