Maladie Des Pêcheurs : Diouf Sarr Annonce Une Bonne Nouvelle Pour Les Sénégalais
Maladie Des Pêcheurs : Diouf Sarr Annonce Une Bonne Nouvelle Pour Les Sénégalais

Une maladie considérée comme mystérieuse de type dermatologique s’est déclarée depuis deux jours à Dakar et dans la localité de Thiaroye sur Mer. Selon le ministre de la santé et de l’action sociale qui s’est prononcée hier, jeudi 19 novembre en marge de la journée de la pneumonie et de la prématurité, 300 cas ont été dénombrés à cette date dans les différentes localités touchées Mbour, Saint-Louis, Mbao, Touba Dialaw, Rufisque et Yène. Selon Abdoulaye Diouf Sarr, l’origine de cette maladie reste toujours inconnue.

Toutefois, l’hypothèse que cette pathologie peut être due à la covid 19 a été écartée. «Nous avons demandé à l’institut Pasteur mais aussi à nos équipes le centre anti poison de regarder la question en terme d’investigation. Ce que nous pouvons dire aujourd’hui, ce n’est pas du tout lié à la covid parce que les tests covid des malades ont été négatifs. On n’a pas aussi vu la présence de virus. Ce qui bien sûr, on peut penser à une origine toxique mais nous ne pouvons pas à cet instant le dire» a déclaré Diouf Sarr.

Et de renseigner : «présentement au sortir de la réunion avec les ministres de l’environnement et de la pêche, des investigations seront aussi faites en mer pour voir l’origine de cette maladie. Toutefois, dès qu’une précision de ces analyses sera reçue au sein de notre département, nous vous informerons de la situation. Les pistes n’ont pas donné un résultat virologique, nous ne pouvons soupçonner qu’une origine toxique».

Revenant sur la contamination de la maladie, le ministre de la santé a renseigné : «seuls les pêcheurs qui viennent de mer sont touchés. Cependant, aucune propagation n’a été notée au niveau des domiciles. De ce fait, on peut dire qu’il n’y a pas soupçon de contamination». De l’avis du ministre à la date d’hier sur les 300 cas, 18 sont hospitalisés dans les structures sanitaires, les autres sont prises en charge dans les endroits dédiés pour pouvoir mieux les suivre. Et de rappeler que l’identification se poursuit.

Assane SEYe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.