Marche de la CAP autorisée : Sonko appelle à une mobilisation populaire pour libérer PAN

168
Marche de la CAP autorisée : Sonko appelle à une mobilisation populaire pour libérer PAN
Marche de la CAP autorisée : Sonko appelle à une mobilisation populaire pour libérer PAN

Placé sous mandat de dépôt, le patron du site d’information Dakar Matin, Pape Alé Niang (PAN), peut compter sur le soutien sans faille du parti politique Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef-Les Patriotes).

La formation politique de l’opposition s’est fendu d’une déclaration pour appeler à une mobilisation populaire et citoyenne contre «les dérives dictatoriales du régime Macky Sall» et pour «la libération immédiate et sans condition de Pape Alé Niang et de tous les détenus politiques».

Les camarades de Ousmane Sonko indiquent que même s’il y a eu le nouveau Code de la presse adopté en juin 2017, celui-ci laisse encore intactes des dispositions liberticides comme les articles 60, 80 et 363 du Code pénal dans le parfait sillage des tristement fameux articles 80 et 155.

Le Bureau politique de Pastef-Les Patriotes dit non au piétinement des articles 8 et 10 de la Constitution du Sénégal garantissant les libertés d’opinion, d’expression et de manifestation, non au piétinement des engagements internationaux de notre pays, relatifs au respect et à la protection des libertés de presse.

«Mobilisation soutenue contre les dérives dictatoriales du régime Macky Sall ! Pour la libération immédiate et sans condition de Pape Alé Niang et de tous les détenus politiques», appelle-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.