L’Apix dirigé par Mountaga Sy a été épinglé pour les travaux et l’aménagement du nouveau marché de Thiaroye dans le cadre du recasement des places d’affaires affectées par le Ter.

Le budget initial a été évalué à 6 milliards de Fcfa, mais les auditeurs se sont rendus compte que le contrat est signé pour un montant de 8 milliards 263 millions 285 mille 158 francs Cfa, soit un dépassement du budget de 2 milliards 263 millions 285 mille 158 Fcfa.

Comme autres anomalies, le rapport 2017 de l’Armp, repris par Le Quotidien, note qu’il s’est écoulé un délai de 11 jours entre l’ouverture des plis et l’attribution du marché, en violation de l’article 73, alinéa 2.a.3 du Cmp qui préconise un délai de 3 jours ouvrables au plus.

Les états financiers déposés par les soumissionnaires ne sont pas non plus certifiés par un commissaire aux comptes, toujours d’après les résultats du rapport d’audit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.