Il y a de ces valeurs qui donnent la fierté d’appartenir à un peuple. C’est le cas de la retenue, la tolérance, le sens du pardon et la maturité politique du peuple sénégalais. Grace à elles, quelle que soit l’adversité politique, les sénégalais ont toujours su se retrouver autour de l’essentiel, défiant les pressentiments les plus sombres, gage de l’exception sénégalaise, notre spécificité face aux autres nations sœurs.

La dernière élection présidentielle du 24 février 2019 en a été une illustration tout comme ce vendredi 28 septembre 2019, les retrouvailles à Massalikoul Djinaane entre le Président Abdoulaye WADE et le Président Macky SALL, avec la communion de la nation entière sans distinction confrérique ou religieuse.

Massalikoul Djinaane prouve, s’il en était besoin, que l’Islam, cette belle religion pour laquelle la femme a joué un rôle majeur en tant qu’épouse et croyante, est encore vivace dans les cœurs et que son drapeau trône très haut.

Magnifiant le rôle de la femme dans l’Islam, le prophète Mohamad PSL ne disait-il pas à propos de sa première épouse Khadija « Par Allah, Khadija a cru en moi lorsque les gens se montraient impies. Elle a tenu pour vrai ce que je disais au moment où les gens me traitaient de menteur. Elle m’a secouru avec ses biens quand les gens m’en privaient… ».Lire aussi  Le Khalife général des Mourides vient d’arrivée à la mosquée Massalikoul Jinaan

Si Khadija n’avait pas été le premier rempart de son époux plus de 90% de la population sénégalaise pouvait-elle se réclamer fièrement de l’Islam ?

En tant que femme, mère, fille, sénégalaise tout simplement, j’ai donc été sidérée face au comportement inélégant de certains de nos compatriotes résidents à New York qui se sont piètrement illustrés, en voulant jeter l’opprobre sur la Première Dame de la République du Sénégal, Madame Marieme Faye SALL.

Un tel comportement n’honore point le Sénégal et encore moins les sénégalais auteurs de tels actes ; et doit être dénoncé vigoureusement par toutes les femmes sénégalaises et africaines, fières de leur posture, par chaque citoyen sans distinction de son appartenance religieuse, politique ou ethnique.

Ces actes sont contraires à nos valeurs religieuses et à nos pratiques quant au rôle que doit jouer toute femme aux côtés de son époux. Ils constituent une menace pour la stabilité familiale et sociale surtout lorsqu’il vient d’un homme, fils d’une femme qu’il est censé honorer, époux d’une femme qu’il doit chérir, frère d’une femme qu’il a obligation de protéger.Lire aussi  Dernière minute: Wade en route pour l’inauguration de Massalikul Jinane

Insulter la femme d’autrui pour sa seule présence aux côtés de son époux, reste un comportement insensé !

Il est légitime de s’opposer, cela contribue au renforcement de la démocratie et aide les gouvernants à améliorer leur gouvernance en vue de promouvoir le bien-être des populations. Mais le peuple n’a nul besoin de personnes aveuglées par la haine et la jalousie, car ces attitudes subjectives dénaturent les objectifs les plus nobles.

Par son calme, sa sérénité et son naturel, Madame Marième Faye SALL a su montrer qu’elle incarne à merveille les vertus de la Femme Sénégalaise. Encore une fois, une illustration de l’exception sénégalaise.

Aminata Assome Diatta, Ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.