Six mois de prison dont un mois ferme. C’est la sentence prononcée par le tribunal de Dakar à l’encontre des deux gardes du corps de l’homme d’affaires, Cheikh Amar. Ces derniers, pour rappel, étaient poursuivis pour menaces de mort contre l’administrateur de Dakaractu, Serigne Digane après les révélations faites sur les « retro-commissions » qu’auraient perçues le patron de TSE de la part de la société MDL (Minéral Déposit Limited Sénégal).

Voir Aussi  Urgent : Inna lillah wa inna ilayhi raaji’uun ! La police sénégalaise endeuillée (photo)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.