Le sieur El Hadj Thiam est condamné, ce mercredi, par le tribunal des flagrants délits de Dakar à une peine de 6 mois assortis de sursis pour « menaces de mort par le biais d’un système informatique ».

D’après L’AS, le coordonnateur du parti Pastef de Taïba Niassène (Kaolack) a été mis aux arrêts, la semaine dernière, suite à une plainte de la dame qui disait être la sœur de la mère d’Adji Sarr, accusatrice d’Ousmane Sonko dans l’affaire Sweet Beauté.

Voir Aussi  Tribunal de Dakar : Tous les leaders de Yewwi Askan Wi sont présents

Entendu par les éléments de la police de Grand-Yoff, il a été présenté au procureur. Bénéficiant d’un retour de parquet, ce diplômé en droit et vendeur de fripes à Colobane a finalement été placé sous mandat de dépôt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.