Th. Mboup, une fille de 12 ans, et Mamadou Ba dit Memeu, un garçon de 17 ans, ont été déférés hier, vendredi, au parquet de Rufisque. Ils sont poursuivis, respectivement, pour meurtre et complicité de meurtre. Ils sont accusés d’avoir tué Anta Ndiaye (8 ans).
Libération, qui donne l’information dans son édition de ce samedi, rapporte que face aux enquêteurs, Memeu est resté constant : il a nié les faits jusqu’à son renvoi chez le procureur. Ce qui n’est pas le cas de sa présumée complice, qui est passée à table, d’après le journal.
Anta Ndiaye a eu le tort d’avoir surpris les deux enfants en train d’accomplir un acte sexuel dans un bâtiment en construction. Th. Mboup a reconnu avoir profité d’une sortie pour aller chez le marchand de charbon pour retrouver Memeu. C’est au moment où ils étaient plongés dans leur intimité que surgit la victime.
La fillette de 12 ans admet avoir d’abord poussé Anta Ndiaye, qui est sa cousine et voisine. Celle-ci se cogne la tête contre le mur et se retrouve par terre. Alors que Memeu était en train de l’étrangler, Th. Mboup lui tenait les jambes.
Vu la gravité des charges qui pèsent sur eux, les enfants devraient se retrouver dans une prison pour mineurs en attendant leur jugement.

Voir Aussi  Agression du scootériste à la zone de Captage : Les vrais responsables arrêtés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.