Le journal L’Observateur en sait davantage sur les circonstances de la mort de Massaër Diack tué le 14 avril dernier par son ami boucher Ahmadou Bamba Ngom alias Mara.

En effet, l’autopsie réalisée par le médecin légiste de l’hôpital Aristide Le Dantec mentionne « une plaie traumatique pénétrante au niveau de la cage thoracique gauche avec une section costale, une plaie viscérale et une hémorragie interne de grande abondance à la suite de coups et blessures par un objet dur, tranchant et pointu ».

Voir Aussi  ​Arrestation du « faux Kocc » : Serigne D.Niass, marié à deux épouses, a abusé d’une centaine de femmes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.