Arrêté puis placé en garde-à-vue mardi dernier par les limiers de la Sûreté urbaine (SU) de Dakar pour parricide, M. SY, 28 ans, devrait être déféré ce vendredi, 15 janvier, au parquet de Dakar.

D’après L’Observateur, l’argument de la démence brandi par des proches du mis en cause peine à être certifié par des pièces à conviction. Autrement dit, les hommes du commissaire Sankharé attendent de voir les documents prouvant l’état psychique du prévenu surtout que selon ses proches, il a été même interné à l’hôpital Fann.

Voir Aussi  Dernière minute- Marche de Frapp et de Pastef : Le préfet donne le verdict(Document)

Mis aux arrêts au quartier dakarois de Baobab au lendemain de son crime, M. SY est passé aux aveux, indiquant qu’il s’est « senti marginalisé par les siens, que ses avis ne sont jamais pris en compte », entre autres arguments.
En attendant la suite, le certificat du genre de mort a révélé que le décès fait suite à « des plaies au niveau du thorax ayant entraîné une grande hémorragie par arme blanche »

Voir Aussi  Dernière Minute : L’Espagne Suspend Le Vol De Rapatriement De Migrants Vers Le Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.