La Fédération sénégalaise de football devrait s’attendre à une forte amende de la Fifa. Et cela, suite à la plainte déposée par la Fédération égyptienne de football portant sur le match retour des barrages du Mondial 2022, en mars dernier au Stade Me Abdoulaye Wade de Diamniadio.

La Commission d’éthique de la Fifa a demandé officiellement les enregistrements vidéo du match qui a opposé le Sé­négal à l’Egypte, pour le compte de la seconde manche des qualifications à la prochaine édition de la Coupe du monde Qatar 2022.

Selon la presse égyptienne, cette demande auprès de la société chargée de filmer le match, intervient dans le cadre des investigations supplémentaires entreprises par l’instance mondiale, suite à la plainte déposée par la Fédération égyptienne de football.

Si aucun montant n’a pour le moment été avancé, il faudrait s’attendre à une forte amende. En guise d’exemple, la Fédé­ration anglaise avait été sanctionnée pour ses supporters par l’Uefa, en juillet dernier, lors de la demi-finale de l’Euro contre le Danemark. Pour l’usage de lasers et fumigènes, comme ce fut le cas lors du match retour contre l’Egypte, au Stade Me Abdoulaye Wade de Diam­niadio, l’instance fédérale devrait écoper d’une amende avoisinant les 30 000 euros, soit près de 20 millions Cfa. A cela, il faut ajouter les «perturbations» durant l’hymne égyptien.

Voir Aussi  Coupe du Monde Qatar 2022: Fuite du maillot de l’équipe Nationale, les supporters fustigent les tenues(Photos)

Pendant ce match décisif comptant pour les barrages du Mondial 2022, il est quand même bon de rappeler que le comportement des supporters sénégalais était une réponse à celui du public du Stade International du Caire, lors du match aller. Comme pour dire que si la Fédération sénégalaise s’attend à des sanctions, la partie égyptienne devrait aussi subir la même sentence.

Voir Aussi  Coupe du Monde Qatar 2022: Fuite du maillot de l’équipe Nationale, les supporters fustigent les tenues(Photos)

Il y a lieu de rappeler que l’instance faîtière chargée de gérer le football mondial se réunira le 21 avril prochain pour statuer sur cette affaire. On s’attend donc à ce que la Fifa confirme le résultat du match, tout en infligeant une «forte amende» à la Fédération sénégalaise de football en raison des agissements de certains supporters et l’utilisation abusive du laser.

L’affaire du match entre le Sénégal et l’Egypte n’est pas le seul dossier qui se trouve sur la table de la Fifa. Deux autres malheureux barragistes, à savoir l’Algérie et le Mali, ont saisi également l’instance chargée de gérer le football mondial afin de faire rejouer leurs matchs retour respectivement contre le Cameroun et la Tunisie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.