Mondial : La FIFA prend une décision radicale contre le gardien Argentin, après sa célébration

65
Mondial : La FIFA prend une décision radicale contre le gardien Argentin, après sa célébration
Mondial : La FIFA prend une décision radicale contre le gardien Argentin, après sa célébration

Quelques semaines après la fin de la Coupe du monde Qatar 2022, l’instance dirigeante du football mondial a pris une décision radicale contre le gardien Argentin.

Ce, après sa célébration obscène à l’issue de la finale remportée, au tirs au but, par son équipe devant la France. Les services de Gianni Infantino ont décidé d’ouvrir une procédure contre Emiliano Martinez, selon les informations de L’Equipe.

Réputé comme étant l’un des joueurs les plus provocateurs de la compétition, Emiliano Martinez s’est fait remarquer par un comportement qui n’avait pas été apprécié par beaucoup de passionnés du football. Ainsi, il devra répondre à ses actes puisque la FIFA a informé qu’elle ouvrait une procédure contre l’Argentine de même que la Croatie (lors du match l’opposant au Maroc).

Quid du portier Argentin ? Il est concerné pour de « possibles violations des articles 11 (comportement offensant et violation des principes du fair-play) et 12 (incorrection de joueurs et d’officiels) ».

Pour ce qui concerne la Croatie de Modric, les services de Infantino font appel à l’article 13 et 16. Lesquels article touchant respectivement la discrimination et l’ordre et sécurité lors des matches du code disciplinaire de la Fifa. Des sanctions qui seraient prises suite  référence à la publication de la vidéo de certains joueurs croates, dont Dejan Lovren, qui chantaient des chansons nationalistes et fascistes.

Enfin la FIFA a aussi révélé avoir sanctionné trois autres fédérations : Mexique, Equateur et Serbie. Les trois pour la même raison : violations de l’article 13 de son code de conduite (discrimination), pour des chants entonnés par les supporters des trois pays durant ce Mondial.

Le Mexique a été sanctionné d’une amende d’environ 100 000 euros et un match à huis clos avec sursis. L’Equateur écope d’environ 20.000 euros et d’un match à huis clos partiel, et enfin la Serbie est sanctionnée d’une amende d’environ 50.000 euros et d’un match à huis clos partiel.

Pour la sélection serbe, le communiqué précise que sept joueurs serbes ont aussi été sanctionnés à titre individuels pour mauvaise conduite lors du match contre la Suisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.