Une négligence médicale ayant aboutie à mort d’homme défraie la chronique à Passy. Un jeune opérateur économique du nom de Moustapha est décédé hier soir faute d’assistance selon ses proches. Le patient a eu un malaise et après son évacuation au centre de santé, il n’y avait aucun agent de santé pour sa prise en charge. Très remontés, les habitants ont manifesté ce matin devant ledit centre pour réclamer justice.

En effet, les habitants de Passy accusent le personnels du centre de santé de négligence. Pape Dieye qui avait accompagné hier le patient explique qu’il était avec Moustapha jusqu’à une heure du matin. « C’est lui-même qui m’a déposé chez moi. Et 30 minutes après, un ami m’a appelé pour me dire que Moustapha a eu un malaise. Nous avons appelé au centre de santé pour avoir une ambulance. Mais malheureusement, l’ambulance n’était pas disponible. Nous avons alors appelé son gendre qui a amené sa voiture pour qu’on puisse évacuer Moustapha ».
Une fois au centre de santé, l’ami de Moustapha déclare que là aussi, le personnel soignant n’était pas sur place. » Le chauffeur, accompagné d’un aide-soignant s’est rendu au domicile du Dr Dieye. Mais ce dernier a catégoriquement refusé de se déplacer arguant qu’il n’était pas de garde », a relaté Pape Dieye.

Voir Aussi  Affaire sweet beauty : Pourquoi les avocats de Sonko veulent l’audition du capitaine Touré

Quant au médecin chef du centre de santé, il est en train de glaner des informations sur ce drame. Cependant, la population de Passy ne compte en aucun cas laisser passer cette négligence qui a coûté la vie à un des leurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.