Pendant plusieurs mois, le Chef de l’Etat Macky Sall et le leader du parti rewmi étaient en conciliabules autour d’un « deal » qu’ils sont les seuls à connaitre les contours.

La conséquence qui en a découlé est que « l’homme au destin d’Icare » arrivé deuxième lors de la présidentielle de 2019 a aussitôt après jeté le pavé dans la mare de l’opposition pour hériter du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE).

Aujourd’hui que le poste de PM supprimé en 2019 est en passe d’être restauré, Idy pourrait revenir à la surprise générale à la primature.

Et si tel est le cas,on aura alors compris que le « deal » qui a fait l’objet de beaucoup de supputations serait arrivé à maturation entre ces deux nouveaux alliés aux relations jadis tumultueux.

Mais si le dauphin du Chef de l’Etat sort du cadre apériste pour intégrer la majorité présidentielle, le Chef aura alors désavoué son propre parti. L’équation reste dont entière quant à sa résolution dans un contexte politique très chargé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.