Depuis plusieurs semaines, Macky Sall est préoccupé par les remous qui agitent son camp alors que se profilent les élections législatives du 31 juillet.

Ces derniers jours, le chef de l’État s’est donc attelé à rencontrer plusieurs leaders de Benno Bokk Yakaar (BBY, la coalition présidentielle) pour « ouvrir une nouvelle page de réconciliation, d’unification et de remobilisation ».

Voir Aussi  Benoît Sambou explique : « Quand j’ai vérifié la liste nationale de Yewwi… »

En effet, Macky Sall qui redoute la cohabitation à l’assemblée nationale, a dit clairement à ses alliés et responsables qu’ils ont l’obligation de gagner et qu’il n’y a pas d’autres choix. « Si on perd les législatives, on perd le pouvoir », a-t-il dit sur un ton très incisif et corrosif.

Dans les colonnes de l’AS, il a fait savoir à sa majorité qu’elle a intérêt à remporter les législatives.

Voir Aussi  Benoît Sambou explique : « Quand j’ai vérifié la liste nationale de Yewwi… »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.