Ousmane Sonko: « L’audio, je l’ai fait le 29 septembre et je l’ai envoyé à Cheikh Issa Sall »
Ousmane Sonko: « L’audio, je l’ai fait le 29 septembre et je l’ai envoyé à Cheikh Issa Sall »

Ousmane Sonko a évoqué, hier, lors d’une séance vidéo sur Facebook, l’affaire de l’audio autour de son audience supposée avec Mansour Faye.

Promettant d’en parler pour la dernière fois, Ousmane Sonko a assure que l’audio date du 29 septembre et que c’est lui qui l’a envoyé à Cheikh Issa Sall en étant sûr que ce dernier allant l’envoyer à Mansour Faye.

« Ils ont sorti un audio. Celui qui devait le sortir a fui. Il manque de courage et a envoyé des gens dont je ne veux pas citer les surnoms.  Donc eux ils ont sorti leur audio qui est l’élément de référence. Tout le monde croyait que c’était un audio explosif mais les Sénégalais sont déçus. Après l’audio, ils ont envoyé des gens faire des interviews. C’est la gestion de Mansour Faye qui intéresse les Sénégalais. Ne l’oublions jamais. L’audio m’a confirmé. On voulait embrouiller les Sénégalais. L’audio, je l’ai fait le 29 septembre et je l’ai envoyé à Cheikh Issa Sall. Nous l’avons fait exprès car je savais qu’ils allaient sortir un témoin et eux tous sont du même parti. Je savais que Cheikh Issa Sall allait envoyer l’audio à Mansour Faye », a indiqué Ousmane Sonko.

Pour sa part, et contrairement aux propos de Mansour Faye et de Cheikh Issa Sall, Ousmane Sonko assure que c’est le beau-frère qui président qui faisait des pieds et des mains pour le rencontrer.

« Pastef a été créé en 2014 alors que la rencontre date de 2013 quand j’étais au syndicat des impôts. C’est Mansour Faye qui m’a demandé une audience. C’est Cheikh Issa Sall qui m’a appelé pendant deux jours. Lors de l’audience, Mansour Faye m’a demandé d’arrêter les attaques et m’a même proposé de rencontrer Macky Sall. Je lui ai dit que cela ne m’intéressait pas car j’agissais dans le cadre du syndicat. Cela s’est passé comme ça », révèle Ousmane Sonko.

Ousmane Sonko lève même un coin du voile sur les raisons qui avaient poussé Mansour Faye à chercher à le rencontrer. « J’ai assumé mes positions sur la Crei. On m’avait présenté une liste de sociétés, je leur ai dit que la société Balbassi de Macky Sall n’a jamais payé des impôts. J’avais d’ailleurs envoyé un avis de vérification à Macky Sall qui avait créé beaucoup de remous aux Impôts. C’est en ce moment que Mansour Faye a fait tout pour me voir. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.