Arrêtées vendredi dernier, lors d’une manifestation contre la levée de l’immunité parlementaire de leur leader Ousmane Sonko, les 17 femmes du Pastef vont passer une nouvelle nuit au commissariat. Leur conseil, Me Babacar Ndiaye, confirme un retour de parquet pour ses clientes.

Dans une sortie à Libération online, Me Ndiaye parle de tentatives d’intimidation. ‘’Ce sont des dérives autoritaires sans précédent dans l’histoire du Sénégal. Au pire, elles devaient payer une contravention. Ce n’est même pas une affaire qui devait arriver au tribunal. C’est tout simplement une entreprise d’intimidation vis-à-vis de braves femmes dont le sort tort a été de vouloir rendre visite à Ousmane Sonko. C’est tout juste scandaleux », dénonce-t-il.

Voir Aussi  Dernière minute- Excellente nouvelle pour Lamine Diack

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.