Place de la nation – Hué par des sympathisants de Sonko, Pape Djibril Fall prend une décision radicale

160
Pendant plus d’une dizaine de minutes, le programme du rassemblement à la place de la nation a été suspendu. Et pour cause, des manifestants se sont insurgés contre la présence de Pape Djibril Fall. Ce dernier, qui a été élu député en juin, a été accueilli par des huées. Ces manifestants ont jugé que le journaliste n’avait pas sa place à la manifestation pourtant organisée par la société civile. Au bout de cinq minutes de huées et de sifflements, les auteurs de cette bronca se sont dévoilés en scandant le nom du leader de Pastef, Ousmane Sonko, pourtant absent. Toutefois, des lieutenants de ce dernier sont présents mais ne sont pas intervenus pour calmer les ardeurs de ceux qui semblent être militants de Pastef.  Pape Djibril Fall a finalement quitté les lieux après avoir essayé de s’adresser à ces jeunes en vain. 
Pendant plus d’une dizaine de minutes, le programme du rassemblement à la place de la nation a été suspendu. Et pour cause, des manifestants se sont insurgés contre la présence de Pape Djibril Fall. Ce dernier, qui a été élu député en juin, a été accueilli par des huées. Ces manifestants ont jugé que le journaliste n’avait pas sa place à la manifestation pourtant organisée par la société civile. Au bout de cinq minutes de huées et de sifflements, les auteurs de cette bronca se sont dévoilés en scandant le nom du leader de Pastef, Ousmane Sonko, pourtant absent. Toutefois, des lieutenants de ce dernier sont présents mais ne sont pas intervenus pour calmer les ardeurs de ceux qui semblent être militants de Pastef.  Pape Djibril Fall a finalement quitté les lieux après avoir essayé de s’adresser à ces jeunes en vain. 

Pendant plus d’une dizaine de minutes, le programme du rassemblement à la place de la nation a été suspendu. Et pour cause, des manifestants se sont insurgés contre la présence de Pape Djibril Fall

. Ce dernier, qui a été élu député en juin, a été accueilli par des huées. Ces manifestants ont jugé que le journaliste n’avait pas sa place à la manifestation pourtant organisée par la société civile. Au bout de cinq minutes de huées et de sifflements, les auteurs de cette bronca se sont dévoilés en scandant le nom du leader de Pastef, Ousmane Sonko, pourtant absent. Toutefois, des lieutenants de ce dernier sont présents mais ne sont pas intervenus pour calmer les ardeurs de ceux qui semblent être militants de Pastef. 
Pape Djibril Fall a finalement quitté les lieux après avoir essayé de s’adresser à ces jeunes en vain. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.