L’Agence de développement municipal (ADM) dirigée par Cheikh Issa Sall vient de filer un marché de gré à gré d’un montant de 7,6 milliards à l’entreprise chinoise Henan Chine.

Selon Libération, le marché est relatif aux travaux d’achèvement  des ouvrages de drainage et l’aménagement urbain des bassins et voiries de la phase 2 tranche 2 du Progep et les aménagements paysagers au niveau du Pôle urbain de Diamniadio.

Ce qui est déplorable dans cette affaire c’est que le marché est octroyé à Henan Chine alors que la société avait déboursé la modique somme de 2 millions pour sa contribution à l’élan de solidarité nationale dans la lutte contre le Covid-19.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.